sérum

sérum [ serɔm ] n. m.
• 1538; sérot 1478; lat. serum « petit-lait »
1Vx Liquide qui reste après la coagulation du lait. lactosérum, petit-lait.
2(1560) Sérum sanguin : partie liquide du sang constituée par le plasma débarrassé de fibrine, liquide transparent jaunâtre (environ 80% d'eau) renfermant des matières azotées (protéines, urée, créatine, créatinine), minérales, des glucides, des enzymes, divers produits du métabolisme. ⇒ plasma.
(1888) Sérum thérapeutique : préparation à base de sérum provenant d'un animal immunisé ou d'un convalescent, contenant un anticorps spécifique, utilisé à titre curatif ou préventif ( sérothérapie) . Sérum antidiphtérique, antitétanique ( vaccin) . Du sérum. sérique.
(1883) Sérum physiologique : solution saline de même composition moléculaire que le plasma sanguin.
Sérum de vérité : dérivé barbiturique (penthotal notamment) qui produit un état de subnarcose au cours duquel le sujet révèle facilement des faits qu'il dissimule habituellement ( narcoanalyse) .

sérum nom masculin (latin serum, petit-lait) Liquide qui exsude d'un caillot de sang total coagulé ou liquide qui se sépare des globules d'un sang défibriné centrifugé. ● sérum (expressions) nom masculin (latin serum, petit-lait) Sérum antilymphocytaire, sérum sanguin (plasma sans fibrinogène) contenant des anticorps, administré pour ralentir l'activité du système immunitaire. Sérum artificiel, solution thérapeutique dont la tension osmotique est égale à celle du sérum sanguin (par exemple sérums physiologique, glucosé). Sérum thérapeutique, sérum humain ou provenant de divers animaux, principalement du cheval, qui sont tantôt normaux, tantôt immunisés contre les microbes de diverses maladies infectieuses à l'aide de doses croissantes d'antigènes, ou bien soumis à des traitements divers. Maladie du sérum, synonyme de maladie sérique. ● sérum (synonymes) nom masculin (latin serum, petit-lait) Maladie du sérum
Synonymes :
- maladie sérique

sérum
n. m.
d1./d Sérum sanguin ou, absol., sérum: partie liquide du sang, plasma débarrassé de la fibrine et de certains agents de la coagulation.
|| Sérum thérapeutique: sérum prélevé sur un animal immunisé ou sur un sujet convalescent ou récemment vacciné et que l'on injecte, à titre préventif ou curatif, contre une maladie infectieuse ou contre les effets d'une substance toxique ou d'un venin. Sérum antivenimeux, antitétanique.
d2./d Sérum physiologique: soluté de chlorure de sodium, isotonique au plasma sanguin, administré notam. en cas de déperdition saline avec déshydratation.

⇒SÉRUM, subst. masc.
A. — Vx. Partie liquide qui se sépare de la masse coagulée quand on fait cailler du lait. Synon. lactosérum, petit-lait (cour.). Dans le lait, le développement est rapide; en 24-28 heures, parfois plus tôt, le lait est transformé en un bloc compact, résistant, d'où exsude, les jours suivants, un sérum incolore, limpide, très acide (NOCARD, LECLAINCHE, Mal. microb. animaux, 1896, p. 800).
B. — MED., BIOCHIM.
1. Sérum (sanguin). ,,Partie liquide du plasma sanguin, de couleur ambrée, transparente, exempte d'éléments figurés et qui surnage après la séparation du caillot sanguin par coagulation du fibrinogène en fibrine`` (MAN.-MAN. Méd. 1980). Le sérum d'animal adulte ralentit nettement la croissance des cultures, et le sérum d'un animal vieux la ralentit encore davantage. Cette modification du sérum tient à deux causes: d'une part, il s'appauvrit en substances stimulantes; d'autre part, il s'enrichit en substances toxiques (J. ROSTAND, La Vie et ses probl., 1939, p. 119).
2. Sérum (thérapeutique). Préparation à base de sérum d'un animal (en particulier du cheval) qui contient un anticorps spécifique à une maladie microbienne ou une substance toxique, et qui est utilisée en injections à titre curatif ou préventif. Si l'on affaiblit les défenses immunitaires de la souris — en lui injectant le sérum anti-lymphocyte utilisé dans les greffes d'organes —, une seule cellule cancéreuse suffira à provoquer la leucémie (Le Point, 9 févr. 1976, p. 46, col. 1):
... il était naturel que le vieux Castel mît toute sa confiance et son énergie à fabriquer des sérums sur place, avec du matériel de fortune. Rieux et lui espéraient qu'un sérum fabriqué avec les cultures du microbe même qui infestait la ville aurait une efficacité plus directe que les sérums venus de l'extérieur, puisque le microbe différait légèrement du bacille de la peste, tel qu'il était classiquement défini.
CAMUS, Peste, 1947, p. 1326.
SYNT. Injecter un sérum; le sérum immunise; sérum antibiotique, anticharbonneux, anticholérique, anticoquelucheux, antidysentérique, antigangréneux, antiglobuline, antigrippal, antilymphocytaire, antimicrobien, antirabique, antituberculeux, antivenimeux.
Maladie du sérum. ,,Ensemble des réactions de type allergique survenant, immédiatement ou tardivement, après une injection thérapeutique de sérum`` (Méd. 1966).
3. P. anal. Sérum-artificiel. ,,Toute solution aqueuse renfermant, à des concentrations semblables, certaines des composantes (sels, glucose) du sérum sanguin`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Sérum physiologique.
Spéc. Sérum de vérité. Synon. de penthotal (s.v. pent(a)-, pent(é)- I A 5). Il s'agissait pour les « chercheurs ésotériques » d'abord, les expérimentateurs ensuite, de découvrir le fameux sérum de la Vérité, le produit miracle qui permettrait aux SS d'interroger sans qu'ils s'en rendent compte, les militaires allemands, car ce détecteur de mensonge avant la lettre, était en priorité réservé aux officiers en mal de complot (Chr. BERNADAC, Les Médecins maudits, 1969 [1967], p. 77).
REM. Sérum-, élém. formant [entrant dans la constr. de qq. subst. sav. appartenant au vocab. de la biol. et de la méd.] a) Sérum(-)albumine,(Sérum albumine, Sérum-albumine) subst. fém. ,,Substance albuminoïde se trouvant en abondance dans le plasma et le sérum sanguin`` (GARNIER-DEL. 1972). Synon. de sérine2. b) Sérumglobuline, subst. fém. ,,Globuline présente dans le sérum sanguin. Les immunoglobulines en font partie`` (LEND.-DELAV. Biol. 1979). c) Sérum-protéines, subst. fém. plur. ,,Ensemble des protéines du sérum sanguin`` (Méd. Biol. t. 3 1972). d) Sérum-test, subst. masc. ,,Réactif utilisé pour déterminer les groupes sanguins`` (Méd. Biol. t. 3 1972). e) Sérumthérapie, subst. fém. Synon. de sérothérapie (d'apr. Méd. Biol. t. 3 1972).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. 1478 serot « petit-lait » (N. PANIS, trad. de Guy de Chauliac, Guidon en françois, f ° 48 ds SIGURS); 1538 serum (CANAPPE, Le Guidon en françois, f ° 72, ibid.); 2. 1564 « partie séreuse du sang » (PARÉ, Œuvres, éd. J.-Fr. Malgaigne, t. 2, p. 497); 3. 1888 « liquide que l'on extrait du sang de divers animaux ou que l'on prépare artificiellement pour divers emplois thérapeutiques » (J. HÉRICOURT et Ch. RICHET, De la transfusion péritonéale et de l'immunité qu'elle confère ds C. r. de l'Ac. des sc., t. 107, p. 749); 4. 1904 sérum physiologique (Nouv. Lar. ill.). Mot lat. serum « petit-lait », « liquide séreux ». Fréq. abs. littér.:152.

sérum [seʀɔm] n. m.
ÉTYM. 1538; sérot, 1478; lat. serum « petit-lait ».
1 Vx. Liquide qui se sépare de la masse coagulée quand on fait cailler du lait. (On dit aussi lactosérum, et, cour., petit-lait).
2 Biochim. || Sérum sanguin : partie liquide ( Séreux, 1., vx) du sang constituée par le plasma débarrassé de fibrine, liquide transparent jaunâtre, de composition complexe (environ 80% d'eau), renfermant des matières azotées (protéines, urée, créatine, créatinine), des glucides, des éléments minéraux, des enzymes, divers produits du métabolisme. Plasma; sérosité (vx); préf. séro-. || Complément du sérum ( Complément [4.]; alexine [vx]) : substance protéique non spécifique (à la différence des antigènes). || Le plasma est constitué par le sérum et la fibrine. Plasma (2.), sang (1. Sang, supra cit. 1). || Relatif au sérum. Séreux (4.). || Du sérum. Sérique.
0 Lorsque la coagulation et la rétraction du caillot sont terminées, on a alors un caillot, constitué par les globules emprisonnés dans un réseau de fibrine, qui flotte dans le sérum : ce dernier est, en définitive, le plasma privé de la fibrine.
R. Fabre et G. Rougier, Physiologie médicale, p. 61.
3 (1888). || Sérum thérapeutique : préparation à base de sérum (2.) d'animal immunisé ou de convalescent, qui contient un anticorps spécifique (ou un produit de sécrétion glandulaire) et qui est utilisée en injections sous-cutanées à titre curatif ou préventif (→ Énergie, cit. 13; épidémie, cit. 4; nombre, cit. 17). || Importance des sérums en thérapeutique. Sérothérapie. || Sérums et vaccins ( aussi Immunité, II.). || Sérum antimicrobien, antidiphtérique, antitoxique. || Sérum antivenimeux contre les morsures des serpents.Sérum de Bogomoletz. || Sérum antilymphocytaire (S. A. L.), diminuant l'activité des lymphocytes.
Loc. Sérum de vérité. Penthiobarbital, penthotal; narco-analyse.
4 (1883). Méd. || Sérum chirurgical, sérum artificiel : solution de chlorure de sodium en proportion variable (additionnée parfois d'autres sels) qui est utilisée en injections sous-cutanées pour certains lavages.Sérum physiologique ou de Quinton (à base d'eau de mer).
DÉR. Sérique.
COMP. Antisérum. Lactosérum. V. Sérum-albumine, sérum-globuline. V. aussi Séro- et composés.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Serum — Sérum Ces deux tubes contiennent de l EDTA, dans celui de gauche les hématies ont eu le temps de précipiter ce qui n est pas le cas du tube de droite. Le sérum est le liquide sanguin débarrassé de ses cellules et des protéines de la coagulation.… …   Wikipédia en Français

  • Serum — Se rum (s[=e] r[u^]m), n. [L., akin to Gr. ???, Skr. s[=a]ra curd.] (Physiol.) (a) The watery portion of certain animal fluids, as blood, milk, etc. (b) A thin watery fluid, containing more or less albumin, secreted by the serous membranes of the …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Serum — Sn Wirkstoff, wäßriger Bestandteil des Blutes per. Wortschatz fach. (17. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus l. serum wäßriger Bestandteil von etwas, Molke .    Ebenso nndl. serum, ne. serum, nfrz. sérum, nschw. serum, nisl. serum. Zur germanischen… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Serum — (Latin for whey ) may refer to: *Blood plasma, with clotting factors removed *Antiserum, for transfer of passive immunity *Serous fluid, any clear bodily fluid *Truth serum, a general term for sedative drug or unspecified drug that is likely to… …   Wikipedia

  • serum — 1670s, watery animal fluid, from L. serum watery fluid, whey, from PIE root *ser /*sor to run, flow (Cf. Gk. oros whey; Skt. sarah flowing, sarit brook, river ). First applied 1893 to blood serum used in medical treatments …   Etymology dictionary

  • serum — sérum m DEFINICIJA 1. biol. kem. tekući dio krvi koji nastaje spontanim zgrušavanjem; sukrvica 2. farm. takva tekućina koja sadrži antitijela ili protuotrov upotrijebljena u terapeutske svrhe [serum protiv zmijskog otrova] ETIMOLOGIJA lat. serum …   Hrvatski jezični portal

  • serum — [sir′əm] n. pl. serums or sera [sir′ə] [L, whey < IE * serom, fluid < base * ser , to flow > Sans sara , fluid, Gr hormē, an attack] 1. a) a clear, watery animal fluid, as serous fluid b) the clear, yellowish fluid of the blood which… …   English World dictionary

  • Serum — »wässriger Bestandteil des Blutes und der Lymphe; Impfstoff«: Das Fremdwort ist eine gelehrte Entlehnung des späten 17. Jh.s aus lat. serum »wässriger Teil der geronnenen Milch, Molke« (verwandt mit den unter ↑ Strom genannten Wörtern) …   Das Herkunftswörterbuch

  • Serum — (lat.), 1) die wässerigen Theile der geronnenen Milch, Molken; 2) wässerige Substanzen von andern Dingen, bes. der thierischen Körper, namentlich des Blutes, s.d. I. A) c). S. lactis, s. Molken. S. l. aluminosum, Alaunmolken. S. l. martiatum,… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Serum — (lat.), zunächst der flüssige, von Blutkörperchen und Fibrin befreite Bestandteil des Blutes (Blutserum), ferner derjenige der Lymphe und des Eiters (Lymph und Eiterserum). Zur Gewinnung von Blutserum entzieht man einem Tier, z. B. einem Pferd,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.